Se soigner avec l’écriture

 

Ecrire peut être un acte libérateur voire thérapeutique à condition de l’utiliser comme tel. C’est un geste simple, efficace pour soigner soi même ses blessures du passé ou des émotions trop encombrantes du présent.

Encore faut-il appliquer quelques règles de base pour en tirer le meilleur profit…

 

J’ai moi même découvert l’écriture en créant ce blog. Je n’avais alors aucune expérience si ce n’est mon mémoire que j’ai dû rédiger pour obtenir mon certificat de réflexologue. Mais l’écriture que j’utilise aujourd’hui n’a rien à voir car elle n’est pas instaurée par la réflexion. Et même si je fais appel à mes connaissances, ce sont celles qui sont ancrées, expérimentées et donc ressenties aussi par le corps. Je ne guide rien, je me laisse guidée. Et c’est toute la différence. Mon état de conscience change lors de ce moment particulier où je me mets à écrire, face à moi même, totalement présente et disponible à l’instant. Ce qui en fait un moment magique, de pur bonheur, de sérénité, de calme intérieur ce qui permet d’en sortir ce qu’il y a de plus beau en soi.

 

Pourquoi écrire ?

Depuis que j’écris, je suis toujours incroyablement surprise de ses bienfaits. L’écriture invite à la détente, au calme intérieur, à libérer ses émotions, à évacuer son stress, à soigner ses blessures plus profondes du passé. Aussi, elle peut aider à débloquer une situation qu’on croit impossible, ouvrir sa conscience et exprimer ce qu’on n’arrive pas à faire par l’oral. C’est aussi une source de dialogue avec son inconscient, dont les messages viennent du corps. En écrivant, on fait exprimer son inconscient ce qui en fait une incroyable thérapie !

 

Où écrire ?

 

Choisir un endroit calme où vous vous sentez bien, en sécurité et où vous ne risquez pas d’être dérangé. Optez pour un support agréable,un joli cahier ou carnet de note, de voyage, un journal intime, etc… Il est important de le choisir avec soin car il deviendra votre compagnon de route. Faites appel à vos attirances par les couleurs, la couverture, les lignes, etc… et idem pour le stylo !

L’écriture thérapeutique devra passer obligatoirement par le geste donc par le corps. Par conséquent, il sera important d’écrire sur du papier et non avec l’ordinateur.

 

Quand écrire ?

 

Le moment idéal est quand vous avez assez de temps de disponible devant vous. Car quand vous commencez, vous n’aurez absolument pas envie de vous arrêter en si bon chemin !

Et le plus important reste quand vous avez l’envie. Pour ma part, je respecte cet instant crucial autant que je peux. Car mes envies sont devenues aujourd’hui des besoins. Un besoin de présence à moi même qui m’est nécessaire à mon équilibre et à mon bien être.

Aussi, quand vous n’êtes pas bien, quand vous vous sentez vulnérable, rempli d’émotions négatives et que vous n’avez pas trouvé d’autres solutions pour les exprimer. Et bien, ce sera le moment de les évacuer sur le papier pour vous en libérer.

 

Comment écrire ?

 

Je vous propose 2 techniques que j’applique. Instaurez votre ambiance, mettez de la musique ou pas, une bougie ou pas, un petit feu de cheminée, ou bien installez vous dans la nature… Moi, par exemple, j’aime écouter un fond de musique et m’installer dans mon canapé.

 

Technique n°1 :

Quand vous ne savez pas quoi écrire, par où commencer ou quand vous êtes submergé par les émotions ou que vous souhaitez vous libérer de votre passé douloureux…

Vous pouvez commencer par décrire vos ressentis, vos pensées, vos sentiments, ce qui vous installe dans votre intériorité. Puis peu à peu (vous ne vous en rendrez pas compte sur l’instant), vous allez ressentir que vous êtes plus détendu, plus calme, comme dans un espace plus large et les mots vont venir à vous naturellement. Vous serez à ce moment connecté à votre coeur et non plus à votre tête ! Et c’est lui qui dictera votre main. Il sera nécessaire alors de suivre ce qui vous vient, de vous abandonner totalement. C’est un très bon exercice de lâcher prise.

Une fois votre écrit terminé, relisez le et laissez vos émotions s’exprimaient. Et relisez encore et encore jusqu’à être apaisé. Cet exercice va vous libérer. Faites en l’expérience, c’est incroyablement puissant !

 

Technique n°2 :

Quand vous cherchez une réponse à une question …

Vous pouvez aussi dialoguer avec votre inconscient en lui posant une question précise. Pour cela, posez la question par écrit avec votre main droite si vous êtes droitier et l’inverse pour les gauchers.

Puis prenez votre stylo dans l’autre main et patientez. Cela peut paraître étrange au début mais tellement efficace encore une fois. Laissez venir le ou les mots qui vous viennent. Ce qui est génial, dans cette technique est que l’écriture est plus lente du fait d’écrire de l’autre main et le corps aime la lenteur. On se livre alors à un nouveau rythme propice à faire parler l’inconscient.

 

En résumé, pour réussir l’écriture thérapeutique à tous les coups :

 

 

 

 

 

 

  • Il est nécessaire de :

. Se centrer sur le corps et non la tête

. Avoir l’envie de passer un moment avec soi

. S’abandonner à ce qui vient à soi

Et c’est comme pour tout : plus on pratique et plus ça devient facile ! 

 

Je vous souhaite le meilleur,

Laurence

Recevez en cadeau 3 clés essentielles pour vous aider à prendre LA bonne décision dans n'importe quelle situation !

En vous inscrivant, vous recevrez des conseils bien être et chaque nouvel article directement dans votre boite Email.

2 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.