Comprendre et soigner sa solitude

 

Se sentir seul est une des plus grande souffrance de l’être humain. Elle provoque une profonde tristesse et l’unique cause en est souvent le manque d’amour dans la petite enfance. Mais, on peut aussi souffrir de solitude par manque de contact au fur et à mesure de l’âge et se sentir dans ce cas là, isolé jusqu’à même désociabilisé.

 

Ne pas avoir honte de la solitude !

 

 

Surtout, il ne faudra pas confondre la solitude avec l’ennui cf article : https://www.intuitivesante.fr/vaincre-lennui-est-bon-pour-la-sante/ . Se sentir seul, c’est se sentir abandonné, délaissé, mal aimé, incompris, étranger, transparent, inintéressant et donc pas digne d’exister. C’est une souffrance qu’on a du mal à exprimer car elle est souvent accompagnée de honte. Et je dirai, surtout aujourd’hui, où la société nous montre  qu’on se doit d’avoir des tonnes d’amis, des tonnes de like et où on doit être vu, reconnu ! S’agissant, vous l’aurez compris des réseaux sociaux … Mais tout ça n’est pas la vraie vie ! Ce n’est qu’un support intéressant complémentaire à partir du moment où on a déjà une vie sociale remplie à côté sinon ces réseaux sociaux peuvent encore plus isoler la personne souffrant de solitude qui interprétera à tort les « j’aime » comme une reconnaissance (je vous laisse imaginer alors quand elle n’en a pas…).

 

 

La solitude du présent vient d’un passé douloureux !

 

J’ai longtemps souffert moi même  de ce sentiment sans savoir d’où il venait vraiment. J’ai eu la chance d’avoir des parents et j’ai trouvé l’amour et me suis mariée très jeune. Et pourtant, ce sentiment ne m’a pas quitté durant 40 ans ! Il revenait à chaque fois qu’un évènement venait le réveiller comme une absence due au travail de mon mari par exemple. J’avais alors beaucoup de difficulté à la supporter car je la vivais comme un manque terrible, une insécurité, un vide insupportable. Puis je compris que ce sentiment venait de ma toute petite enfance.Mes parents ont également souffert tous les deux d’une blessure de l’abandon ou du rejet. Ils ont mené leur vie tant bien que mal avec, en mettant leurs priorités dans le travail. J’ai grandi non seulement avec leurs blessures mais aussi avec leur absence…

Heureusement, je me suis débarrassée de cette souffrance le jour où j’ai compris d’où elle venait et que j’ai commencé à me reconnaître et à m’autoriser à m’aimer et à être aimée. Car la clé est là ! L’enfant qui manque de présence et d’amour se dévalorisera puisqu’il aura toujours l’impression qu’il ne vaut rien !

 

Remède au ressenti de solitude :

 

Il faudra alors bien prendre conscience que cette souffrance de solitude vient le plus souvent de la toute petite enfance. Ce sera une première compréhension mais qui ne suffira pas à guérir. Ensuite, il faudra du temps pour se reconstruire et s’aimer. Car oui, l’amour de soi est le seul remède pour soigner cette blessure de solitude. Et ensuite, naturellement, on a envie de s’entourer de personnes bienveillantes pour nous mêmes pour toujours se respecter.

Si vous souffrez de solitude, allez chercher dans votre enfance et même celle de vos parents, grand parents même. Ecrivez votre histoire, vos sentiments, vos ressentis, vos émotions, vos souffrances. Et faites vos propres analyses pour les comprendre. Ces nouvelles compréhensions permettent souvent d’apaiser la colère puis la tristesse voire même de générer le pardon. Faites vous aider par un thérapeute si vous en avez besoin. Ce n’est pas une honte, au contraire ! C’est le début de la bienveillance pour vous même et  la preuve à vous même d’une volonté de vous en guérir une bonne fois pour toutes. Et vous avez compris que c’est par l’action que vous vous en sortirez le mieux !

N’oubliez pas non plus votre corps ! Car les messages de votre corps sont ceux de votre inconscient. Je ne le dirai jamais assez mais le remède est une méthode qui passe par le corps. Il en existe des tonnes. Allez rechercher celle qui vous conviendra comme la biodanza, la réflexologie plantaire, le shiatsu, la câlinothérapie, etc…

 

Futures générations blessées ?

 

Résultat de recherche d'images pour "mère allaitante avec portable"

 

Nous sommes nombreux aujourd’hui à focaliser notre attention sur nos portables et donc plus absents à la Vie, au présent, oubliant parfois ceux qui nous entourent. Il est clair que ces nouveaux comportements vont laisser eux aussi des blessures de solitude plus tard rien qu’à cause du manque de présence. Je parle ici de présence quand on est totalement disponible pour l’autre, lui accordant toute son attention. La présence uniquement physique ne suffit pas. Si vous parlez à quelqu’un en pensant à vos courses, la personne en face le ressentira (cf article : https://www.intuitivesante.fr/le-toucher-est-un-art/). Il reste évident qu’on ne peut pas avoir cette qualité de présence 24h/24h comme il ne s’agit pas non plus d’abandonner le portable… Mais, quand on prend conscience de cette importance, on peut s’obliger à l’être régulièrement et surtout quand nos proches en ont besoin. Surtout les enfants, n’ayant aucun filtre, ressentent davantage les émotions et les états d’âmes de leurs parents. Un enfant demandera toujours l’attention de ses parents pour être reconnu. L’Amour est le plus beau cadeau qu’on peut transmettre à son enfant qui, à son tour, aura envie naturellement de le partager… Alors il ne tient qu’à nous de transmettre l’Amour plutôt que nos blessures !

 

 

Quand on ne souffre pas de solitude, on apprécie souvent d’être seul car on apprécie sa propre compagnie et on sait aller vers les autres aisément quand on ressent le besoin.

Alors si vous souffrez de solitude, je vous invite à d’abord soigner cette blessure du passé afin de mieux vivre votre présent.

 

Prenez bien soin de vous,

Laurence

Recevez en cadeau 3 clés essentielles pour vous aider à prendre LA bonne décision dans n'importe quelle situation !

En vous inscrivant, vous recevrez des conseils bien être et chaque nouvel article directement dans votre boite Email.

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Merci à vous pour votre message qui fait réfléchir, mais actuellement j’ai besoin d’être seule pour me ressourcer. Je vais reprendre bientôt un rendez-vous. Bonne journée. Cordialement.

    1. Merci pour votre retour ! De fait, l’isolement est souvent nécessaire pour se recentrer sur ce qui est réellement important pour soi…Je reste à votre disposition, à bientôt,
      Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.